Les échos de La Lisière

D’où proviennent ces échos?

Ils résonnent depuis deux territoires qui appartiennent à l’enfance : l’éclos et La Lisière.

image-en-tete

Ces deux espaces sont le fruit de mon parcours professionnel et personnel. Orthophoniste, j’ai travaillé pendant plusieurs années en libéral et en institution. Quel que soit le cadre, j’ai toujours cherché le moyen de ne pas “prendre en charge” mais de créer les conditions qui offrent la possibilité aux personnes de se construire par elles-mêmes parmi les autres.

Cela m’a amenée, en août 2014, à créer un lieu qui permette de remettre l’individu au centre. C’est ainsi que sont nés “La Lisière”, un espace de jeu, et “l’éclos”, un atelier du Jeu de Peindre (Arno Stern).

lisere-accuiel

Les aventures qui ont cours dans ces murs sont d’une extrême simplicité : nous jouons. Elles soulèvent pourtant des questions et exigent des réflexions que je souhaite partager en écrivant ce blog.

La Lisière et l’éclos sont des îlots. La Lisière n’est ni une école alternative, ni un centre de loisirs, ni un cabinet thérapeutique ; l’éclos n’est ni une école de peinture, ni un atelier d’art thérapie, ni un atelier récréatif. Ce sont des lieux à part, des enclaves où chacun découvre ses capacités parmi les autres et où l’estime de soi grandit.

Ces échos concernent donc l’éducation, ils interrogent les notions de thérapie, d’instruction, de loisirs… en un mot le monde que nous proposons aux enfants.

Lire les articles

Si vous souhaitez en savoir plus :
sur La Lisière : http://la-lisiere.fr/
sur l’éclos : http://eclos-atelier.org/