La Future Lisière

En ce mois de juin, les Échos se font porteurs de nouvelles sur les projets de La Lisière.

Jusqu’ici, il y avait la petite Lisière et la grande Lisière, désormais, les enfants et moi sommes tournés vers “la future Lisière” ! En septembre prochain, nous nous installerons dans une antique toulousaine nichée au fond de la cour du numéro 10 de la rue Dalmatie.

Il y a en ce moment de la joie dans l’air : “à la future Lisière, ce sera plus grand”, “à la future Lisière, il y aura un jardin”,  “à la future Lisière, petite et grande Lisière seront réunies au même endroit, donc plus de problèmes de transport des jeux, bricolages et projets en cours”,  et surtout “à la future Lisière on aura du temps et des ateliers !”

Voilà où mène La Lisière, lieu de jeu… les enfants qui la fréquentent depuis quelques années réclament une chose : davantage de temps pour apprendre ! Ils souhaitent cuisiner, modeler, faire de la chimie, construire en bambou, écouter des conférences sur les Égyptiens, Sherlock Holmes, le corps humain, avoir du temps pour écrire des histoires et les monter en spectacles….

La future Lisière sera donc un lieu de jeu, de rencontre et d’apprentissage. Le jeu restera central et permanent car il n’est ni un divertissement, ni réservé au enfants ; il s’agit d’un regard sur la réalité, d’un rapport au monde qui permet de réaliser autant que de se réaliser. Les enfants pourront s’y rencontrer en groupe (limité à 8 personnes) deux journées par semaine. Divers ateliers seront proposés, conduits par des intervenants qui ont entendu la demande émise par La Lisière et prennent plaisir à transmettre des savoirs ou savoir-faire qu’ils approfondissent depuis plusieurs années.

La Lisière continuera également de proposer des temps en individuel ou en plus petit groupe, parce que chaque individu a des besoins particuliers, et parce que je souhaite poursuivre ce travail de compréhension des besoins de l’individu auquel mon expérience d’orthophoniste n’a fait que m’initier.

Pour l’instant, les locaux de la “future Lisière” sont en chantier. De nombreuses personnes sont impliquées dans ce projet : des artisans, des parents, des proches, des structures qui soutiennent le projet… C’est déjà l’occasion d’un partage, de réunir les talents individuels pour répondre à un besoin collectif.

Voici un défilé d’images d’un lieu en transformation. Du gros œuvre aux finitions, les travaux se poursuivront jusqu’à l’ouverture en septembre.

 

et il y aura toujours un mur bleu…