La vérité sur les “hyper” : -sensibles, -actifs, -marchés

Ce qui dans les médias, dans les conversations courantes, ignore, maltraite, humilie le sens exact des mots, s’en prend en fait à la dignité de chaque être humain (…). Enjeu stratégique, le langage est la barricade qu’il faut remblayer inlassablement pour tenir l’ennemi à distance ; l’ennemi, c’est-à-dire ce jargon sclérosé de la télévision, de la radio, de la publicité, de la politique, qui tient une place envahissante dans notre quotidien.” (1)

Quel titre ! D’abord, pourquoi LA vérité ?
Il est de bon ton, en cette époque marquée par la communication mais surtout par les réseaux sociaux et le permanent “que pense-ton de ce que je communique ?” qu’ils instaurent, de préciser, dès qu’on ose donner son avis, qu’il ne s’agit pas de LA vérité car les vérités sont multiples, chacun trouvant celle qui lui correspond etc.

Lire la suite

  1. Mona CHOLLET, La tyrannie de la réalité – “La Langue comme arrière-monde”. 2004. Gallimard. []